Retrouvez votre ville sur les réseaux sociaux :

  • facebook
  • youtube
  • picasa

Accédez aux publications municipales :

accedez aux publications

Consultez l'agenda de la ville :

accédez à l'agenda

Plan d'actions 2016 - 2018

Françoise Hanusse

" Pour la première phase de travaux, de 2016 à 2018, nous avons choisi de prioriser les écoles et les installations sportives. L’éducation et le sport sont deux portes d’entrée dans la société. L’école est la première : les enfants, et parents, handicapés doivent y avoir accès. Quant au sport, c’est un moyen de s’intégrer et d’être « comme les autres ». "

Françoise Hanusse
Adjointe en charge de l’Accessibilité,
de la Prévention santé et de la Petite enfance

Plan d’actions 2016-2018 : priorité aux écoles et installations sportives

2016

  • Ancien cimetière et dépositoire Balanguey (114 000 €)
  • Locaux de la CPAM et annexe de la mairie (79 000 €)
  • Accueil de loisirs Gavroche/ Gribouille et maisonnette de Caupian (141 000 €)
  • Espace aquatique (45 000 €)
  • Halle des sports et tennis couverts (105 000 €)
  • Locaux annexes de l’Ehpa Flora Tristan (60 000 €)
  • Parvis de la Trésorerie (70 000 €)
  • Cosec Robert Monseau (107 000 €).

2017

  • École élémentaire Montaigne (205 000 €)
  • École élémentaire Carrié (62 000 €)
  • École maternelle Carrié (75 000 €)
  • Espace Georges Brassens (162 000 €)
  • Hôtel-de-ville / rez-de-chaussée (108 000 €)
  • Maison de Feydit (131 000 €)
  • Salle de sport Léo Lagrange (62 000 €)

2018

  • Médiathèque (12 000 €)
  • Centre social de Magudas (50 000 €)
  • Club des jeunes de l’Estran (64 000 €)
  • École élémentaire de Cérillan et réfectoire (92 000 €)
  • École élémentaire de Gajac (80 000 €)
  • École maternelle de Cérillan (10 000 €)
  • École maternelle Montaigne (56 000 €)
  • Espace Jacques Brel (111 000 €)
  • Grange de Magudas (43 000 €)
  • Groupe scolaire La Garenne (242 000 €)

Les autres équipements seront traités sur les périodes 2019-2021 et 2022-2024, avec des estimations de travaux de l’ordre de 2 300 000 € par période.

À noter

Un plan d’accessibilité voirie et établissements (Pave) a été élaboré par Bordeaux Métropole et finalisé début octobre. Le maire Jacques Mangon, son adjoint Jean-Claude Acquaviva (Vie des quartiers, concertation, équipements de proximité et patrimoine communal), et Guillaume Desbieys, directeur des services Techniques, ont désigné les priorités. À partir des logements de personnes handicapées recensés, il s’agit d’établir des cheminements accessibles jusqu’aux services publics (médiathèque, hôtel-de-ville, La Poste…) et commerces. Bordeaux Métropole, qui détient la compétence « Voirie », financera et réalisera les travaux.