Retrouvez votre ville sur les réseaux sociaux :

  • facebook
  • youtube
  • picasa

Accédez aux publications municipales :

accedez aux publications

Consultez l'agenda de la ville :

accédez à l'agenda

Stationnement et zone bleue

Zone bleue en centre-ville, pensez au disque

Face aux besoins des habitants et des commerçants d'accroitre les capacités de stationnement en centre-ville, la municipalité a lancé des aménagements avec la création d'une zone bleue et la refonte de la zone 30, en concertation avec les habitants. De quoi faciliter la circulation et l'accès aux commerces et aux services, tout en sécurisant piétons et cyclistes, de plus en plus nombreux.

410 places du centre-ville ont ainsi été classées « zone bleue » pour permettre aux automobilistes d'accéder aux services et commerces, rapidement et gratuitement, et limiter les stationnements sauvages.

Pour se garer en « zone bleue », il suffit d'être doté d'un disque (modèle européen de préférence), sur lequel on indique son heure d’arrivée avant de l’apposer derrière son pare-brise.
une amende de 17 € vous sera donnée en cas :

  • d'absence de disque ;
  • de dépassement du temps autorisé ;
  • de modification de l'heure sans mouvement du véhicule.

.Des disques sont disponibles :

  • à l’accueil de la mairie ;
  • à la médiathèque ;
  • à l’accueil de la vie associative (rue Jean-Jaurès) ;
  • aux services Techniques ;
  • chez les commerçants partenaires qui apposent sur leur vitrine un autocollant « Zone bleue » ;
  • en grande surface au rayon automobile.

À noter qu'à cette occasion, la zone à 30 km/h est élargie et mieux matérialisée :

  • de la mairie à l’arrière du Carré des Jalles (agence Pôle emploi) ;
  • des écoles Montaigne au Carrefour du 8 mai 1945.


Aussi, une quinzaine « d’arrêts minute » - stationnements sans disque, mais limités à 15 minutes - permettent une pause rapide ou une livraison express à proximité des commerces et services.

Le plan de la zone bleue

Plan de la zone bleue

Un projet en deux phases

Après la première vague de limitation du stationnement au centre-ville (place de la République et rue François Mitterrand), puis la définition d'une zone 30 (avenue Montesquieu), il s'agit de poursuivre en ce sens en élargissant la zone de stationnement règlementé avec la mise en place d'une zone bleue (disques bleus).

Les objectifs ?
  • Sécuriser les axes, pour les automobilistes et surtout pour les piétons ;
  • faciliter la circulation de tous (vélos, voitures, piétons) ;
  • réduire les nuisances sonores ;
  • garantir la possibilité aux habitants et visiteurs, clients des commerces de pouvoir stationner leur véhicule.

Le projet consiste en la réalisation d'une zone bleue en deux phases :

  • la première phase, qui a débuté le 22 novembre 2010, était expérimentale. Elle concerne les parkings
    • République;
    • Martyrs de la résistance ;
    • Église ;
    • Parvis de l’Hôtel-de-Ville ;
    • Vergers (en partie) ;
    • mairie (les 2 premières rangées, soit 29 places sur 105).
    Mais aussi :
    • les rues Mitterrand et  Poullenc ;
    • les voies Est et Ouest autour du Carré des Jalles;
    • des stationnements situés à l'approche des feux de circulation avenues La Boëtie, Montaigne, et Montesquieu.
    Cette opération a porté de 153 à 410 le nombre de places en zone bleue (sur les quelques 1 200 places du centre-ville).
  • la seconde phase a été réalisée en fonction des résultats de l'expérimentation et permettra les ajustements nécessaires pour revoir, si besoin, le périmètre de la zone, les jours et horaires, le nombre d’arrêts minute…

Qu'est-ce qu'une zone bleue ?

Une zone bleue est un espace de stationnement règlementé, gratuit, limité dans la durée, généralement à 1h30.
Il ne s'agit pas d'un parking à proprement parler, mais d'une zone où le stationnement en voirie est autorisé.
Peuvent s'y garer les automobilistes qui possèdent un disque de stationnement (modèle européen de préférence)
, sur lequel figure leur heure d'arrivée.
Les conducteurs doivent apposer leur disque contre le pare-brise, à l'intérieur de leur véhicule, au risque de s'exposer au minimum à une amende de catégorie 1, soit 17 €.